Contacter un conseiller

Je souhaite d'un conseiller réalise mon DUERP à distance

Itelis est responsable du traitement de la mise à disposition des services Préventelis. Les données seront conservées pendant 2 mois à compter de leur collecte.
En savoir plus sur le traitement des données personnelles.


Un conseiller Itelis vous recontacte afin de vous aider du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h.

Besoin d’accompagnement
pour réaliser votre DUERP ?

Actualités / Mois sans Tabac : le point sur le tabagisme en France

Mois sans Tabac : le point sur le tabagisme en France

Risques professionnels Mois sans Tabac : le point sur le tabagisme en France 76
Mois sans Tabac : le point sur le tabagisme en France

À l’occasion du Mois sans Tabac, qui se déroule chaque année en novembre, coup de projecteur sur la consommation de tabac et les différentes mesures mises en œuvre dans l’Hexagone.

 

Le Mois sans Tabac a lieu du mardi 1er novembre au mercredi 30 novembre 2022. L’occasion de revenir sur l’évolution des ventes de tabac en France et les différents leviers qui sont déployés pour lutter contre le tabagisme.

 

Baisse des volumes de tabac vendus dans le réseau des buralistes

 

D’après le bilan 2021 du tableau de bord mensuel tabac publié par l’OFDT (Observatoire français des drogues et tendances addictives), les ventes de tabac dans le réseau des buralistes ont plutôt tendance à reculer. Elles ont ainsi baissé de 6,6% à jours constants – c’est-à-dire à nombre de jours de livraisons équivalents – entre 2020 et 2021. Ces ventes représentent quelque 43 018 tonnes de tabac en 2021. Les ventes de tabac reprennent donc le chemin de la baisse entamé depuis 2018, après avoir connu un rebond en 2020 du fait des conséquences de la crise sanitaire.

 

Si ce constat invite à l’optimisme, l’OFDT attire cependant l’attention sur les autres produits du tabac (comportant notamment le tabac à chauffer ou à chicha) qui augmentent : « La hausse est ainsi de 4,8 % à jours constants en 2021 (-4,5 % pour les cigares, -5,8 % pour le tabac à priser, mais +10,1 % pour le tabac à mâcher et +16,9 % pour les autres catégories regroupant notamment les nouveaux produits du tabac à chauffer). »

 

On assisterait ainsi à un phénomène de report du tabac traditionnel vers les différentes formes de tabac à chauffer, traduisant une certaine évolution des usages : « On peut émettre l’hypothèse que les stratégies de report longtemps observées entre cigarette et tabac à rouler se font aussi désormais vers les autres produits du tabac. »

 

Hausse du prix du paquet de cigarettes

 

Au cours de la dernière décennie, on assiste à une hausse constante du prix du paquet. Un paquet de la marque la plus vendue revenait à 5,98€ en 2011, contre 10,50€ en 2021 selon l’OFDT. De plus, l’écart de prix entre tabac à rouler et cigarettes manufacturées se réduit. « En 2021, une cigarette (1 g) de la marque la plus vendue coûte ainsi 0,53€ contre 0,49€ pour 1 gramme de tabac à rouler. En 2011, les prix au gramme étaient respectivement de 0,30€ contre 0,18€. », analyse l’OFDT.

 

Et ce mouvement de hausse devrait se poursuivre à l’avenir. Après deux ans de stabilité, le prix du paquet de cigarettes va augmenter à partir de 2023. Le budget de la sécurité sociale pour 2023 prévoit en effet d’indexer sur l'inflation le prix des paquets de cigarettes. Avec ce mécanisme, le tabac pourrait connaître une première hausse de 0,50€ en 2023, puis une de 0,35€ en 2025.

 

Des mesures de prévention dans le cadre du Mois sans Tabac

 

Mais l’action sur les prix n’est pas la seule arme anti-tabac. Des mesures de prévention sont également déployées par le gouvernement et ses différentes agences.

 

Lancée dès 2016 en France, l’initiative Mois Sans Tabac est inspirée de la campagne anglaise Stoptober lancée par Public Health England. Cette opération est portée par l'Assurance Maladie en partenariat avec le ministère des Solidarités et de la Santé ainsi que Santé publique France et le site Tabac-Info-Service.

 

En 2022, c’est déjà la 7e édition de ce défi qui invite les consommateurs de tabac à passer 30 jours sans fumer. Depuis le 9 octobre, trois spots TV de 30 secondes sont diffusés sur les chaînes nationales relaient le nouveau slogan de Mois sans Tabac : « Vous n'étiez pas seul quand vous avez commencé, vous ne serez pas seul pour arrêter. »

 

Cette opération nationale se décline sous plusieurs formes avec, notamment, un kit Mois sans tabac. Ce kit, qu’il est possible de commander gratuitement depuis le site de Mois Sans Tabac, contient plusieurs éléments tels que le programme 40 jours, des vidéos et des podcasts d’influenceurs avec des conseils, des exercices de relaxation et des sessions de sport.

 

En s’inscrivant sur le site de Mois sans Tabac, il est également possible de bénéficier d’une consultation avec un professionnel de l’arrêt de tabac et d’accéder à une communauté d’entraide grâce aux réseaux sociaux Facebook et Instagram.

 

Les employeurs également engagés dans la lutte anti-tabac

 

Enfin, les entreprises ont elles aussi un rôle à jouer dans la lutte anti-tabac. À l’occasion de la Journée Mondiale sans Tabac, le 31 mai dernier, Santé publique France a ainsi lancé un nouveau dispositif à destination des employeurs.

 

À travers la plateforme « Les Employeurs pour la Santé », les structures privées – mais aussi publiques et associatives – ont accès à tous les documents (affiches, dépliants, vidéos) développés par Santé publique France.

Vous allez également aimer